Quels fondamentaux pour devenir un professionnel en organisation d’événements écoresponsables ?

Dans notre ère moderne où les enjeux environnementaux prennent une place de plus en plus importante, l’organisation d’événements écoresponsables est devenue un véritable défi. Ce nouveau mode de communication, basé sur le respect de l’environnement et la promotion du développement durable, est de plus en plus prisé par les groupes et associations. Mais quels sont les fondamentaux à maîtriser pour devenir un professionnel en la matière ? Quel est l’apport de la formation et du Responsable du Développement Durable (RDD) dans ce processus ? Comment intégrer les Objectifs de Développement Durable (ODD) dans la planification des événements ? Autant de questions auxquelles nous tenterons de répondre dans cet article.

Le rôle central de la formation

Avant de pouvoir organiser des événements écoresponsables, il est primordial de bien comprendre les enjeux qui y sont liés. La formation joue ici un rôle central, permettant d’acquérir les connaissances et les compétences nécessaires pour planifier et gérer des événements dans le respect des principes du développement durable.

Sujet a lire : Comment se faire un nom en tant que spécialiste en nutrition sportive ?

Des formations spécialisées existent, dispensées par des écoles, des universités ou des organismes de formation professionnelle. Elles couvrent des domaines aussi variés que l’éco-conception, le management environnemental, la gestion des déchets, l’optimisation de la consommation d’énergie, l’engagement des parties prenantes ou encore la communication responsable. Certaines formations sont même dédiées à des secteurs spécifiques comme l’événementiel sportif ou culturel.

En outre, ces formations permettent d’acquérir une vision globale de la problématique environnementale, et donnent les outils nécessaires pour analyser les impacts carbone d’un événement et mettre en place des actions d’atténuation.

A lire également : Quelles clés pour débuter en tant que consultant en aménagement paysager ?

L’importance des ODD dans la planification des événements

Les Objectifs de Développement Durable (ODD) sont un ensemble de 17 objectifs définis par les Nations Unies pour promouvoir le développement durable à l’échelle mondiale. Ils représentent un outil précieux pour les organisateurs d’événements écoresponsables, qui peuvent s’appuyer sur ces objectifs pour définir leurs propres engagements en matière de développement durable.

Les ODD peuvent être intégrés à toutes les étapes de la planification d’un événement : choix du lieu, sélection des fournisseurs, gestion des déchets, communication, etc. Ils permettent de définir des cibles claires et mesurables, et de communiquer de manière transparente sur les efforts réalisés pour minimiser l’impact environnemental de l’événement.

Par exemple, l’ODD 12 "Établir des modes de consommation et de production durables" peut se traduire par la mise en place d’une politique d’achats responsables, favorisant les produits locaux, bio ou issus du commerce équitable. L’ODD 13 "Lutter contre le changement climatique" peut quant à lui impliquer des actions pour réduire les émissions de carbone de l’événement, par exemple en optant pour des sources d’énergie renouvelables ou en compensant les émissions inévitables.

Le rôle du Responsable du Développement Durable (RDD)

Le Responsable du Développement Durable (RDD) joue un rôle clé dans l’organisation d’événements écoresponsables. Il est chargé de définir et de mettre en œuvre la stratégie de développement durable de l’événement, en lien avec les objectifs de l’organisation et les attentes des parties prenantes.

Le RDD doit ainsi être capable de comprendre et d’analyser les enjeux environnementaux, sociaux et économiques liés à l’événement, afin de définir des actions concrètes pour les adresser. Il doit également être en mesure de communiquer efficacement sur ces actions, pour sensibiliser les participants, les partenaires et le grand public à la démarche de développement durable de l’événement.

Dans ce contexte, la formation du RDD est essentielle. Il doit non seulement posséder des compétences techniques en matière de développement durable, mais aussi savoir faire preuve de leadership, pour mobiliser les équipes et les partenaires autour de la démarche écoresponsable.

L’engagement des territoires dans l’organisation d’événements écoresponsables

Enfin, il est important de souligner le rôle des territoires dans l’organisation d’événements écoresponsables. Les collectivités locales, les institutions et les associations peuvent en effet jouer un rôle majeur dans la promotion du développement durable à travers l’événementiel.

Cela peut passer par la mise en place de politiques incitatives, comme des subventions pour les événements écoresponsables, ou des réglementations, comme l’obligation de réaliser un bilan carbone pour les événements de grande envergure. Les territoires peuvent également mettre à disposition des organisateurs des infrastructures adaptées, comme des salles de conférence éco-conçues, des transports publics éco-efficients, ou encore des solutions de tri et de recyclage des déchets.

En favorisant l’émergence d’une véritable "culture du développement durable" sur leur territoire, les collectivités locales contribuent non seulement à la préservation de l’environnement, mais aussi au développement économique et social de leur région, en créant des emplois verts et en attirant des événements et des touristes écoresponsables.

L’économie circulaire : une nouvelle perspective pour l’organisation d’événements écoresponsables

Face aux défis du changement climatique, l’économie circulaire s’impose comme une perspective incontournable pour l’organisation d’événements écoresponsables. Ce modèle économique, qui vise à produire des biens et des services de manière durable, en limitant la consommation et le gaspillage des ressources, peut être un levier puissant pour réduire l’impact environnemental des événements.

Par exemple, dans le cadre de l’organisation d’un événement éco, le choix de fournisseurs locaux permet de limiter les émissions de carbone liées au transport, tout en soutenant l’économie locale. De même, la mise en place de solutions de tri et de recyclage des déchets, en collaboration avec les collectivités locales, peut contribuer à l’objectif de "zéro déchet" de l’événement.

Pour adopter cette nouvelle formule, il est essentiel de bénéficier d’une formation adéquate. Le groupe perspective, par exemple, propose des formations spécifiques sur l’économie circulaire, dispensées par des formateurs attestés. Ces formations permettent d’acquérir les connaissances nécessaires pour intégrer les principes de l’économie circulaire dans la planification et la gestion des événements.

En outre, certains outils, comme le bilan carbone, peuvent aider à mesurer l’impact environnemental de l’événement et à identifier les actions à mettre en place pour le réduire. L’utilisation de ces outils nécessite également une formation spécifique, que des organismes comme Jan formation peuvent fournir.

Le think tank : une source d’inspiration pour les professionnels de l’événementiel écoresponsable

Les think tanks, ces groupes de réflexion composés d’experts de divers horizons, sont une source précieuse d’idées et d’innovations pour les professionnels de l’événementiel écoresponsable. En effet, ils permettent d’anticiper les tendances, d’identifier les bonnes pratiques et de trouver des solutions innovantes aux défis du développement durable.

Par exemple, le think tank présidé par Bettina Laville, une figure emblématique de la transition écologique en France, propose régulièrement des rapports et des recommandations sur des sujets variés, allant de l’économie circulaire à la communication responsable. Ces travaux peuvent être une source d’inspiration pour les organisateurs d’événements, qui peuvent y puiser des idées pour rendre leurs événements plus écoresponsables.

La formation continue est également un moyen d’être à la pointe des dernières tendances et innovations en matière de développement durable. Le groupe perspective, par exemple, propose une formation continue pour les organisateurs d’événements, permettant aux apprenants formateurs de se tenir à jour sur les dernières évolutions du secteur.

Conclusion

Devenir un professionnel de l’organisation d’événements écoresponsables nécessite de maîtriser un ensemble de compétences et de connaissances, allant de l’économie circulaire à la communication responsable, en passant par l’intégration des Objectifs de Développement Durable dans la planification des événements.

La formation continue, dispensée par des organismes reconnus comme le groupe perspective ou Jan formation, est une condition clé pour acquérir et maintenir ces compétences. De même, l’implication des territoires et la coopération avec diverses parties prenantes, telles que les fournisseurs locaux, les collectivités locales ou les think tanks peuvent considérablement faciliter la mise en œuvre d’événements écoresponsables.

Au final, l’organisation d’événements écoresponsables est plus qu’une simple "tendance". C’est une véritable nécessité, à l’heure où les enjeux du changement climatique et du développement durable sont de plus en plus pressants. Et c’est également une opportunité, pour les professionnels de l’événementiel, de contribuer à la transition écologique et de se positionner comme des acteurs clés de ce changement.